Bienvenue dans la vallée des enfers

Un drôle de personnage nous attend sur la plaque que nous allons découvrir dans cet article. Cette plaque a été capturée par un ami qui passait dans le district de Shimotakai (Shimotakai-gun, 下高井郡), dans le département de Nagano, dans les Alpes japonaises.

Plaque de Shimotakai figurant un personnage plongé dans un bain chaud
Plaque vue à Shimotakai – photo par Xavier Maire

La source chaude

Sur cette plaque, nous voyons la tête d’un personnage souriant qui semble prendre un bain chaud comme le suggèrent la serviette à pois sur sa tête et les ondulations présentes dans la moitié supérieure de la plaque. Mais qui est donc ce personnage ?

Dans la moitié inférieure de la plaque, où l’eau du bain est figurée par des croissants, on trouve un cartouche contenant le nom O-saru no onsen (お猿の温泉), c’est à dire la Source chaude des singes. Serait-ce la mascotte de cette source ?

La vallée des singes

La Source chaude des singes est le surnom donné au parc aux singes (Yaen-kôen, 野猿公苑), situé dans la vallée des enfers (Jigokudani, 地獄谷).

Localisation de la vallée aux singes

Ce parc a été inauguré en 1964 et il est rapidement devenu très populaire à travers le monde entier pour ses macaques qui se baignent dans les sources chaudes. Ceux-ci ont d’abord fait la couverture du magazine LIFE en janvier 1970, avant d’attirer les touristes et les athlètes étrangers lors des Jeux olympiques d’hiver de Nagano, en 1998.

Le parc a célébré ses 50 ans en adoptant une mascotte en 2014. Elle se nomme Yukimon en référence aux Snow monkeys (de yuki, la neige en japonais, et de mon, la première syllabe de monkey).  De toute évidence, ce n’est pas elle qui est représentée sur la plaque. Cependant, cette mascotte et le personnage sur la plaquepartagent quelques points communs comme les narines, les joues et la forme du visage qui permettent de confirmer que ce dernier est en fait un singe.

La tournée des bains

À Jigokudani Yaen-Koen, on peut observer les macaques japonais dans leur bain. En revanche, pour profiter des sources, il faut se rendre dans les établissements de bains situés dans les environs du parc. L’un des plus populaires est Shibuonsen (渋温泉) qui permet de découvrir des bains dont l’histoire remonterait à près de 1300 ans, grâce à une tournée des bains (sotoyu-meguri, 外湯巡り). Cette tournée est réservée aux clients de l’hôtel du Shibuonsen. Ceux-ci peuvent alors avoir accès à 9 anciens bains disséminés dans les ruelles avoisinantes.

Shibuzarukun
Ill. 3 : Shibuzarukun, la mascotte de Shibuonsen (graphiste : Kazuki Nishiyama (西山和樹))

Cet établissement a justement un singe pour mascotte, Shibuzarukun. Malheureusement, bien que celui-ci porte également une serviette sur la tête et possède un large mono-sourcil qui pourrait correspondre aux rides frontales du mystérieux singe de la plaque, il existe trop de différences entre les deux pour que ce dernier soit Shibuzarukun.

Notre étrange singe conserve donc une partie de son mystère mais, pour nous consoler, accompagnons Shibuzarukun dans sa tournée des bains


Tournée des bains en vidéo avec Shibuzarukun

Sources et ressources

Photo par Xavier Maire

Illustration 1 : Couverture du magazine LIFE : Photo par Co Rentmeester (Pinterest)

Illustration 2 : Yukimon, la mascotte du parc aux singes depuis 2014 (par Nen Kashin, 粘家甄) :
http://www.shinetsu-navi.jp/2014/04/18_040236.php
– http://blog.livedoor.jp/cpiblog00543/archives/50523210.html

Illustration 3 : Shibuzarukun, la mascotte de Shibuonsen depuis 2013 (par Kazuki Nishiyama, 西山和樹) :
– À propos de Shibuzarukun
Compte Twitter de Shibuzarukun

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.