La fête du nombril à Furano

Rappelez-vous, je vous avais parlé du nombril du Japon. Eh bien non, la plaque de regard de chaussée dont nous traiterons dans cet article ne provient pas de la ville de Nishiwaki mais de celle de Furano (富良野市) au centre de l’île septentrionale d’Hokkaidô.

Plaque vue à furano, figurant Heso-kun
Plaque vue à Furano, Hokkaidô

Un grand chapeau

En effet, on peut voir l’île d’Hokkaidô en perspective dans la partie basse de la plaque. En son centre, un énorme rond indique la position de la ville de Furano (ふらの en hiragana) dont le nom est écrit en bas à gauche.

Le joyeux personnage joufflu qui sautille au-dessus, n’est autre que  la mascotte de la ville : « M. Nombril rond (Hesomaru-kun, へそ丸君). On peut lire sur son large chapeau «Hokkai Heso-matsuri (北海へそ祭り) » c’est à dire « la fête du nombril d’Hokkaido ».

La fête du nombril tire son nom du surnom de Furano « le nombril d’Hokkaido » qui le doit à sa position géographique. C’est donc assez naturellement que sa mascotte s’appelle Hesomaru-kun, mais sous son chapeau se cache quelque-chose que vous allez bientôt découvrir qui vous fera réfléchir avant de lui faire la bise.

La fierté de Furano

La fête du nombril est organisée chaque année à la fin du mois de juillet. Pendant les deux jours que dure cette fête, ceux qui participent au défilé et aux danses, sont torse nu et arborent sur le ventre un visage peint, tandis que leurs bras et leur tête sont dissimulés sous un large chapeau. Pour parfaire l’illusion, une paire de bras est fixée au petit costume qu’ils portent au niveau des hanches.

Enregistrement lors du Festival du nombril

La mascotte Hesomaru-kun et la première fête du nombril datent de 1969. Trois ans auparavant,  le village de Furano a fusionné avec les villages environnants pour former la ville de Furano. Il était alors nécessaire de définir une identité commune à la population, et c’est ainsi que la ville adopta son surnom de nombril d’Hokkaido. Cependant, la ville de Furano est également renommée pour ses immenses champs de fleurs et son vin dont nous aurons l’occasion de reparler ultérieurement.

L’association des nombrils

Comme évoqué au début de cet article, il existe d’autres villes qui se sont définies comme le centre, le nombril ou le milieu de quelque chose. Ces villes se sont rassemblées au sein de l’association nationale des villes-nombrils, (Zenkoku heso no macho kyôgikai, 全国へそのまち協議会) dont le nombre de membres a progressivement augmenté depuis sa fondation le 7 novembre 1997. Le dernier membre entré dans l’association est la ville de Sano en décembre 2016.

À l’heure actuelle, les membres sont les suivants :

Localisation de furano au centre d’Hokkaidô


Sources et ressources

Photos : Perce-image
Vidéo : Tim Mahrt

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.