Le lion au bras ganté – petit détour à Turku

Souvenir de Finlande, et plus précisément de l’ancienne capitale, Turku (Åbo, en suédois). Après Helsinki et ses fossiles, un petit détour par cette ville nous permet de vous présenter les armoiries nationales : tourné vers la gauche, gueule béante, un lion couronné se dresse sur ses pattes arrières piétinant un cimeterre ; à la place de sa patte avant droite, ce lion possède un bras en armure avec lequel il brandit une épée.

Sans avoir forcément voyagé en Finlande vous l’avez probablement déjà croisé car il figure sur les centimes d’euro finlandais. Dans cet article nous allons voir non seulement pourquoi les armoiries finlandaises sont gravées sur cette plaque de regard de chaussée mais également pourquoi ce lion est ainsi représenté.

Localisation de Turku en Finlande

Le lion couronné

Jusqu’en 1809, le blason où figurait ce lion était utilisé pour l’ensemble des territoires du royaume de Suède situés à l’est du golfe de Botnie. Il s’est chargé d’une valeur identitaire et a ensuite été utilisé par le Duché de Finlande sous l’Empire Russe avant de devenir le blason de la jeune nation finlandaise lors de son indépendance en 1917. C’est d’ailleurs pour célébrer les cent ans de la Finlande que cette plaque a été réalisée, d’où les deux dates sur son pourtour : 1917 – 2017, accompagnées de la mention Suomi, le nom de la Finlande en finnois.

Plaque vue à Turku célébrant les 100ans de la Finlande
Plaque vue à Turku

L’épée plus forte que le cimeterre

On retrouve deux armes similaires sur le blason de l’ancienne province suédoise de la Carélie qui, à cause de sa position frontalière, a été disputée pendant plusieurs siècles par le royaume de Suède et son voisin oriental. Sur son blason, deux bras sont représentés, l’un en armure, l’autre en cotte de mailles. Le premier, à gauche, brandit une épée tandis que le second, à droite, brandit un cimeterre reconnaissable à sa lame courbe et la présence d’une garde. Cette composition symboliserait l’affrontement entre le royaume de Suède et la Russie.

Bien qu’une grande partie de l’ancienne province de Carélie ait été cédée à l’Union soviétique en 1940 après la guerre d’Hiver, ce qu’il en reste en Finlande est aujourd’hui divisé entre la Carélie du Nord et de la Carélie du Sud dont les blasons ont conservé ces deux bras.

De l’avis général, les armoiries actuelles de la Finlande seraient nées, vers la fin du XVIème siècle, de la fusion des armoiries de la Carélie et de celles utilisées jusque-là pour le duché de Finlande avec le lion que l’on trouvait sur le blason de la famille Folkung à la tête du royaume de Suède de 1250 à 1363. C’est d’ailleurs initialement par propagande que sur le blason au lion, le cimeterre a été placé sous les pattes de l’animal, symbolisant la suprématie du Royaume de Suède sur son adversaire russe.

Les symboles nationaux finlandais

Depuis les années 1980, la population finlandaise a élu une dizaine d’éléments issus de la Nature et les a élevés au rang de symboles nationaux. Parmi eux nous trouvons :

  • l’ours brun (Ursus arctos)
  • le cygne chanteur (Cygnus cygnus)
  • le spitz finlandais
  • le cheval finnois
  • la perche commune (Perca fluviatilis)
  • la coccinelle à sept-points (Coccinella septempunctata)
  • l’azurée des nerpruns (Celastrina argiolus)
  • le muguet (Convallaria majalis),
  • le granite
  • le bouleau blanc (Betula pendula)

Les rameaux disposés en couronne rappellent l’importance des forêts autant dans la culture que dans l’économie du pays. Près de 70% du pays est recouvert de forêts dont 40% sont des pins. Les trois espèces d’arbres dominantes sont le pin sylvestre (Pinus sylvestris), l’épicéa commun (Picea abies) et le bouleau blanc (Betula pendula). Ce serait donc des rameaux soit de pins soit d’épicéa.

La fonderie du Nord

Dernier élément à traiter, l’inscription en bas de la plaque : “ULEFOS OY – NIEMISEN VALIMO”.

Ici, Ulefos Oy signifie Ulefos Ltd. et renvoie au nom de la fonderie norvégienne Ulefos Jernværk, fondée en 1657. Cette fonderie tire son nom de la ville d’Ulefoss située dans le sud de la Norvège.

Localisation d’Ulefoss en Norvège

Niemisen Valimo signifie Fonderie de Nieminen, cette fonderie est située à une centaine de kilomètres au nord de Turku, elle a été fondée par Väinä Valdemar Nieminen en 1928.

En septembre 2013, la fonderie norvégienne s’est associée à la Fonderie de Nieminen pour devenir l’actuelle fonderie Ulefos Niemisen qui a fêté ses 90 ans le 19 mai 2018.


Sources et ressources

Photos : Perce-image

  • à propos du design de la plaque :
Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.